Reconnaître son type de cellulite pour mieux la combattre

Publié le : 15/05/2020 12:00:00
Catégories : Minceur & Cellulite , Soins du Corps

La cellulite est la bête noire de la pluqpart des femmes. Mais encore faut-il l'identifier! Il existe 3 types de cellulite: La cellulite adipeuse, la cellulite aqueuse et la cellulite fibreuse. Chacune a ses particularités à connaître pour mieux la combattre. EFBIO vous dit tout!

Reconnaitre-son-type-de-cellulite

La cellulite adipeuse: Faire son diagnostic et la traiter

La cellulite adipeuse est visible en pinçant la peau, molle et non douloureuse. 

Ce type de cellulite résulte principalement d'un excès de poids et peut aussi avoir des causes hormonales.

Les bons remèdes: Perdre le surpoids en retrouvant un bon équilibre alimentaire. La cellulite ne disparaîtra pas miraculeusement, misez également sur des sports d'endurance et un massage régulier des zones concernées.  

La cellulite aqueuse, comment la reconnaître et la combattre?

Ce deuxième type de cellulite est visible sans avoir à pincer la peau. Elle s'accompagne généralement d'une sensation de jambes lourdesLa cellulite aqueuse résulte donc principalement de problèmes circulatoires. Lorsque la circulation sanguine et lymphatique s'effectue mal, les cellules graisseuses stagnent et les capitons se forment sous la peau.

Les bons remèdes: Misez sur le drainage lymphatique et les plantes et infusions qui aident à combattre la rétention d'eau.

La cellulite fibreuse, la plus difficile à déloger

Localisée principalement sur les cuisses et les fesses, la cellulite fibreuse est visible à l'oeil nu, dure au toucher et douloureuse lorsque vous la pincez. 

La cellulite fibreuse est le résultat d'une cellulite qui a durci. A cause de son ancienneté, elle est la plus difficile à déloger.

Les bons remèdes: Il faut s'armer de patience en optant pour un équilibre alimentaire. A compléter par une activité physique régulière et un massage spécial du type palper-rouler. 



Sur le même thème

Vous devez être enregistré

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire